3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

20 août 2008

Rien ne va plus, faites vos jeux !

Alors, noire et reposante ou rouge et bruyante cette nuit ? hier soir nous n'en menions pas large Nicolas et moi... Rappel des faits :
Lundi soir, Romane ne s'etait pas endormie avant minuit pour se reveiller a 5h du matin. La donzelle refusa la sieste d'apres dejeuner... pour s'effondrer sur le canape a 16h. Vers 18h30, je tente un reveil : rien n'y a fait, meme pas un cd de comptines lance a fond les ballons dans le salon. De son cote Dorian avait passe une journee normale, avec ses deux siestes reglementaires et sans chouinage. A 19h apres le bain, il est tombe de sommeil pendant la tetee, et je l'ai couche tout naturellement. Revenons a Romane : n'arrivant pas a la reveiller, je decide de la transferer dans sa chambre. Bien sur, le deplacement la reveille mais de treeeees mauvais poil. Elle pleure, se debat, ne veut pas se faire enfiler une chemise de nuit, pas d'eau, pas de diner, pas son lit (et pourtant j'avais remis les draps Barbapapa !)... apres 20 minutes de lutte/calin, elle se rendort dans mes bras, toujours en robe (et en couche, ouf !) : je prends un pari, celui qu'elle dormira d'une traite jusqu'a 5/6h, car ces derniers jours non seulement elle est decalee mais elle n'a pas eu son stock de 12 h quotidiennes et elle est habituee des "rattrapages"... mais c'est un pari risque ! Et effectivement, apres notre diner, voila que Romane descend de sa chambre, toute gentille, et demande son diner, "et apres, le gros dodo !". Nicolas et moi faisons comme si de rien n'etait. Dorian se fait entendre, et il est tout frais et dispos egalement : je le descends aussi... et comme s'il etait 19h, voila que nous faisons diner les enfants (il a soif le petit pere !), puis nous habillons Romane pour la nuit, histoires, calins, remettons Dorian aussi au lit... et croisons les doigts tres fort. Il est minuit, vont ils se rendormir ? Evidemment non ! Mais Romane est etonnament sage (tout en restant espiegle). Alors que je caline une nouvelle fois Dorian et que Nicolas est deja dans les bras de Morphee, elle vient me voir et veut a nouveau un calin de son papa : je lui enjoins de retourner dans sa chambre, et d'attendre que son papa vienne... je me recouche mais ne dis rien a Nicolas, on verra si elle reclame. Et finalement, elle se sera rendormie, je ne sais a quelle heure... et nous ne l'entendrons qu'a 6h30, heure tout a fait raisonnable. Ce matin, elle est plus fraiche que jamais, et malgre la nuit tronconnee, j'ai l'impression qu'elle a retrouve son rythme. Dorian quant a lui, continue de chouiner au couchage, mais il a aussi dormi 6 heures d'affilee (ce qui pour cette partie de la nuit se faisait rare ces derniers temps...). J'ai bien l'impression que cette fois ci est la bonne : le decalage horaire est encaisse. Pari reussi !
Partant de la, je crois que le plus difficile dans ces grands deplacements n'est pas le voyage en lui meme mais la gestion du decalage horaire. J'ai longuement reflechi au meilleur creneau de depart pour amortir au mieux le changement d'horaire, mais je n'ai pas encore trouve la martingale. D'autant qu'en fonction de l'age de l'enfant les reactions seront diverses... et lorsqu'on en a deux, cela devient trop complexe. Ainsi, question horaire de depart, mieux vaut s'assurer que les enfants dormiront dans l'avion. De toutes facons, ils ne feront pas une nuit complete quoiqu'il arrive et dormiront mal... Compte tenu de l'inevitable plateau repas et de l'excitation inherente a un deplacement, decoller en fin d'apres midi me semble le plus adapte : en debut de journee, les enfants sont trop excites, et dans la nuit ils sont epuises de leur journee et donc difficilement gerables dans l'aeroport et au decollage. Decoller vers 17/18h permet un repas servi vers 19h, puis vers 21h les lumieres s'eteignent dans l'avion et les enfants peuvent commencer "leur nuit" : on peut esperer 3/4 heures de tranquillite. Enfin c'est le pari que l'on peut faire... apres cela depend de chaque enfant, de son age et de sa personnalite. D'ailleurs, dans les 4 premieres annees de l'enfant, aucun voyage ne ressemble a l'autre, croyez en mon experience d'Eurostar mensuel avec Romane et deja 3 allers retours Paris/Tokyo. Et surtout, ce n'est pas parce qu'un enfant aura beaucoup voyage en avion bebe qu'il saura le gerer a 2/3 ans...
Pour les nourrissons et jusqu'a 8/9 mois, a priori moins de probleme : un bon calin de maman, sa couverture preferee, quelques petits jouets a machouiller et, ce qui aide grandement, le sein pour calmer soif et angoisses doit suffire. Sous reserve que les dents ne travaillent pas trop... Avant d'embarquer, je donne toujours un doliprane en suppositoire. On peut aussi donner des granules de passiflore dans le bib (si bib il y a) qui aideront peut etre a faire dormir. Bien sur tetee ou bib a donner au decollage et a l'atterissage, pour aider bebe a gerer la pression. Cependant, j'ai la chance (?) d'avoir des enfants plutot peperes et pas trop mobiles dans leurs premiers mois... je connais des petits crapahuteurs des 7 mois qui ne s'accomoderaient pas si facilement du "skycot", le berceau accroche devant le siege parental.
Au dela de cet age, les choses se compliquent ! je n'ai pas encore experimente un vol long courrier avec un petit de 1 a 2 ans, mais ca doit etre sport ! On devra le faire voyager sur ses genoux.... a moins d'avoir les finances pour lui prendre un siege a lui et l'installer dans son siege auto. On pourra aussi se faire attribuer un siege au premier rang de section (la d'ailleurs ou l'on est installe pour accrocher le skycot devant soi) : il y a de la place pour installer une couverture confortable a terre et improviser un lit pour l'enfant (dommage pour ses propres jambes ceci dit !).
De 2 a 4, c'est a la fois le plus risque mais il est possible d'occuper l'enfant plus facilement.  De mon experience avec ma  poupette a caractere, la clef est dans la preparation mentale : plusieurs jours avant le vol, bien expliquer ce qui va se passer dans l'avion, notamment l'obligation de ceinture de securite (nombreux sont les enfants qui ralent au moment du decollage et de l'atterissage a ce moment la, et ce ne sont pas les oreilles !). Bien indiquer qu'apres le repas, on fait dodo. J'avais imagine un jeu avec Romane l'an dernier, qui l'a bien fait rire, ou j'insistais sur chaque etape : je pense qu'il a porte ses fruits. Bien expliquer aussi que les autres passagers veulent se reposer et qu'il ne faut pas crier, pas taper dans les sieges pas sauter en l'air. Pour l'avion, on pourra faire une exception au regime alimentaire classique et prevoir bonbons et gourmandises (en particulier des sucettes, qui permettent de gerer la pression au decollage et a l'atterissage). "Oh mon dieu non ! pas de sucreries pour mes enfants !" diront certaines... certes, mais voyez deja le stress qu'un voyage en avion provoque chez un adulte ! C'est d'ailleurs pour cela que les boutiques duty free font fortune : on depense pour se relaxer avant le decollage ! alors, faites donc plaisir a vos enfants, ils en ont besoin aussi...  Il en est de meme pour les dessins animes diffuses dans l'avion : ne craignez pas l'overdose, l'occasion est trop exceptionnelle.  Cote jeux, dans mon cas, ce qui marche le mieux c'est de prevoir des surprises (stickers, coloriages) plutot que des jeux deja connus. En fait, si on arrive a faire de l'avion un moment de detente et un peu exceptionnel c'est gagne.
Apres 4 ans, les compagnies acceptent les enfants non accompagnes, le probleme est regle :  Envoyez le avant vous et faites le receptionner par votre famille. Vous voyagerez le lendemain en toute tranquillite ;o) (je rigole mais Nicolas connait une famille qui fait ca !)
Sinon, autres petits conseils en vrac :
- prevoyez 3 changes complets pour chacun des enfants : les accidents de plateau repas ou de verre renverse sont frequents. Et juste avant l'atterissage changez les completement : ils seront plus a l'aise, d'autant qu'atterir est une chose, il faut ensuite passer les controles, recuperer les bagages et rentrer chez soi, soit 3.30 h minimum dans notre cas. Entre vetements, couches, bibs et joujous, cela fait un sacre paletot a prendre avec soi : si vous voyagez seule, prenez carrement une mini valise a roulettes...
- a l'arrivee dans l'avion (avant les autres passagers, chouette), faites connaissance avec le personnel de bord : ils sont la pour vous aider (et s'assurer que votre marmaille ne va pas gacher le voyage des autres passagers !). Vous avez besoin d'une pause pipi? demandez a l'hotesse de veiller sur vos enfants (dans mon cas, je suis obligee d'emmener Romane si elle ne dort pas, sinon elle flippe !). Faites vous servir le plateau repas de l'enfant avant le votre (ce qui est systematiquement le cas sur Air France apparemment) pour pouvoir gerer son repas tranquillement, et faites debarrasser aussitot qu'il est termine (moi je me leve carrement et je les pose dans l'espace de service). Enfin, lorsque Romane est recalcitrante, notamment lorsqu'il faut remettre la ceinture pour les turbulences, je demande a l'hotesse de lui faire les gros yeux, ca marche mieux (et encore mieux si c'est un steward !).
- aussi a l'arrivee dans l'avion, saluez vos voisins, et excusez vous a l'avance de la gene occasionnee. Si vous avez de la chance, ils vous aideront a gerer votre marmaille. J'aime bien voyager sur les compagnies low cost car les sieges ne sont pas attribues et la personne qui s'assiera a cote de moi le fera en connaissance de cause. Evidemment, parfois ces voisins, tout aussi aidant qu'ils soient, peuvent etre un chouilla penibles ..... comme cette dame sur le Paris Nice alors que je voyageais avec Dorian et Romane et qui s'extasiait sur le petit, tout en commentant Romane : "elle est hyperactive non ?", "ton frere il est bien plus sage que toi !"...grrr ! Une chose a savoir egalement : vu le niveau sonore, seuls les rangs immediatement a proximite seront veritablement deranges par un bebe qui pleure... au fond de l'avion, on entend quasi rien.
- dernier petit conseil qui me vient en tete : tant pis pour les films ! si vos enfants dorment, dormez avec eux ! chose que j'ai parfois du mal a respecter...


 

Si vous avez d'autres idees, ou des remarques et ajouts, n'hesitez pas a commenter !

Voila pour ce long billet, specialement dedicace a Sophie (qui a atterri a Narita ce matin), Caroline, Clotilde et Helene qui rentrent dans quelques jours...

Posté par FloaSingapour à 09:45 - Se deplacer - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Merci pour ces petites astuces, car même si nous n'aurons que 7 à 8H d'avion pour revoir notre famille (nous venons d'immigrer au Canada), nous serons forcement amené à prendre l'avions au moins tous les 2 ans. Cela doit être vraiment dur 12H (ou 24H) de voyage, et il faut des trésors de patience pour occuper 2 enfants pendant un si long trajet. En ce qui concerne le skycot, ma fille l'avait pour le voyage allé et même à 5 mois et demi elle ne voulait pas rester dedans! Pas facile de manger avec un bébé sur les genoux!

    Posté par Maguelonne, 20 août 2008 à 11:30
  • Bien vu !

    Salut Florence,

    Bon retour au Japon !Bonne idee, le vol accompagne pour les petits a partir de 4 ans... Un fantasme auquel je revais apres notre 1er voyage vers la Coree, alors que notre Petit Doudoute n'avait pas encore 2 ans. On avait pris le vol de nuit et le bougre n'avait daigne dormir qu'une petite heure, juste avant l'atterissage, mort de fatigue et d'enervement. 11h de cauchemard non-stop! Effectivement, tous les trucs pour les 2-4 ans que tu cites sont efficaces. Dans la categorie "Mere Indigne", en plus de la tele, des sucettes et autres sucreries, j'ai aussi teste le calmant sur ordonnance (bouhhhh)que m'avait spontanemment recommande notre pediatre vue la tornade que nous avions. J'etais morte de trouille a l'idee de me tromper dans le dosage et aussi rongee par le remords (si, si) et apres 2 tentatives, j'ai jete sans regret la bouteille car j'avais en + l'impression que ca ne faisait qu'empirer les choses en l'excitant davantage. Je me suis convaincue que ce n'etait qu'un mauvais moment a passer et, finalement, tout se passe plutot bien maintenant. Reste a decouvrir la gestion de 2 petits a la fois ! En tout cas, je suis impressionnee par ta maitrise. Bravo !

    Posté par LaPieQuiChante, 20 août 2008 à 14:08
  • Et poutr toi, ma grande..

    Ca se passe comment le jet lag ? Tu te réveilles à 3 h du matin en te disant que tu n'as plus du tout sommeil ?
    J'ai remarqué que la récupération de l'horloge biologique prend d'autant plus de jours que l'on avance en âge.....
    J'espère quand même pouvoir gèrer cela bientôt. Ce matin, en pensent à vous tous, j'ai lavé et repassé le yukata, et comme j'ai retrouvé sa ceinture, je vais me faire photographier dedans....et puis, j'ai mis deux enchères sur deux nouvelles estampes d'Hiroshige...

    Posté par bigmammy, 20 août 2008 à 17:57
  • l ne faudrait quand même pas oublier...

    Que les avions ont été inventés après les bébés et que les bébés ne sont donc pas conçus pour prendre l'avion....

    Blague à part, bravo pour tous ces conseils et félicitations pour ton flegme.

    Je n'en serais pas capable, vu que mon dernier vol transatlantique s'est soldé à 35 ans par une crise de panique monumentale !!!!

    grosses bises

    Posté par farcata, 20 août 2008 à 19:03
  • reponses au comms vol long courrier

    @Maguelonne : argh ! moi je n'aurais jamais pu faire le trajet si Dorian n'avait pas voulu du skycot ! decidement mon fils est formidable ;o) bon courage pour l'expat )

    @Lapiequichante : j'avais un calmant pour Romane lors de mon trajet aller en decembre, nous avions tente de le tester avant, mais la donzelle reconnait immediatement les medocs et n'en a jamais voulu ! j'avais quand meme pris la fiole dans mon sac, qui s'est explose dedans avant meme que nous montions dans l'avion ! ct un truc visqueux, rose et collant, une horreur ! C'est clair qu'entre 1 et 2 ans ca me parait le plus chaud... et je n'envisage pas le trajet seule l'an prochain... sauf si Dorian demeure un adorable bebe et que Romane progresse encore en sagesse...

    @maman : les 2 premiers jours de gros coups de pompe, mais c'est pour cela que j'ai voyage vendredi : ainsi Nicolas etait disponible samedi et dimanche et s'est occupe des enfants et de la logistique de la maison. Depuis lundi, pas de sieste en journee, et je tiens le coup. J'aurais pu "faire ma nuit" tres rapidement (vu le stock de fatigue toujours present depuis 10 mois) : c'est Romane qui me reveillait et au bout d'un moment impossible de se rendormir, donc hop, elle veut se lever, on se leve... on descend au salon et on fait le moins de bruit possible... Cool pour le yukata ! j'ai eu une grosse deception dimanche car j'esperais en trouver pour pas cher chez uniqlo, mais cette vente saisonniere est deja terminee ! Ca sera pour l'an prochain...

    @ ma grande soeur : tu as fait plus stressant que moi ! tu as voyage avec ton mari ! il est pareil que Nico, hyper stresse par l'avion. Nicolas me broye la main au decollage et a l'atterissage... et cette transmission de stress m'insupporte au plus haut point !

    Posté par Flo au Japon, 20 août 2008 à 20:55
  • je passe juste te confirmer qu'avec un petit de 1 à 2 ans c'est une grosse galère !!!!! en général tu finis pliée aux pieds de ton chérubin qui lui s'est endormi d'épuisement dans TON fauteuil après avoir hurlé à la mort parce que le monsieur de derrière n'a pas voulu jouer avec lui à la balle ! et c'est trop tard pour réaliser qu'il est trop grand pour le berceau ...

    je ne rentre pas en france avant l'été 2009, charlesm aura 2 ans et demi j'espère bien avoir passé le cap difficile et surtout j'économise déjà pour lui prendre sa place ...

    Posté par leterrieratokyo, 20 août 2008 à 21:07

Poster un commentaire