3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

11 décembre 2008

10 raisons de ne pas aimer le Japon

Suite et fin de ce petit billet rétrospective : vais je trouver 10 raisons de ne pas aimer le Japon? Je me lance, sans y avoir trop réfléchi...

1 - Les moustiques : voraces et nombreux, ils nous ont vraiment pourri notre fin d'été malgré nos précautions
2 - La difficulté à apprendre la langue : je ne fustige pas le Japonais en soi, c'est une langue magnifique, mais sa difficulté d'accès pour nous les Européens. Sans travailler une à deux heures par jour, vous avez peu de chance de la parler ou de la comprendre. Nous n'avons pas mis l'effort nécessaire et surtout je pense que nous avons fait des erreurs fondamentales dans notre apprentissage, mais j'en reparlerai un peu plus tard.
3 - La sécheresse de l'hiver : des le mois de Novembre double crème obligatoire sur la peau pour éviter les craquelures (je n'ai pas eu l'occasion de tester l'été chaud et humide autrement que lors de notre voyage de noces, mais à Singapour c'est quasiment la même chose et pour l'instant je ne le vis pas trop mal)
4 - Les tremblements de terre... boudiou une fois qu'on a commence à les ressentir, ils deviennent profondement angoissants. Non on ne s'y habitue pas, en tout cas pas moi. On se demande lorsqu'on en ressent un si une nouvelle secousse plus forte va arriver, et on stresse...
5 - Le statut de la femme, quasiment obligée de rester au foyer. Certaines travaillent malgré leur maternité, mais c'est complique et d'après plusieurs témoignages elles ne sont pas reconnues dans leur travail. Être femme au foyer en soi n'est pas un mal, bien au contraire, mais il est dommage que cette société ne leur donne pas un vrai choix. De ce point de vue la, la France est quasiment un paradis sur terre...
6 - Les GPS qui ne parlent que Japonais (normal, on est au Japon me direz vous) mais surtout qui donnent des indications foireuses. Je pensais que c'était du à l'ancienneté du notre, mais j'ai appris que d'autres récents n'étaient pas toujours efficaces.
7 - La pluie froide, forte et persistante.
8 - (ca devient dur) L'ambiance sonore des magasins d'electronique : musique à fond la caisse, vendeurs sur leurs stands, ca hurle, ca braille, ca etouffe. Cela me surprend beaucoup car en tant que cliente j'aime passer un long moment a etudier les divers modeles disponibles d'un produit que je souhaite acheter, et cette ambiance là me herisse tant que je n'arrive pas a rester trop longtemps dans ces magasins...
9 - Qu'etre situee a 1h d'Ichigaya (le ghetto francais), c'est etre consideree comme habitant quasiment de l'autre cote du Japon par certains expats (non non je ne parle pas de vous Ariane, Gaelle, Sophie, Catherine, Vanessa, ne vous inquietez pas), et que c'est fort etonnant que vous n'habitiez pas là pour mettre votre fille a l'ecole Francaise (et oui, pas les moyens de s'y loger, desolee !)... alors que de mon cote je faisais des aller retours de plus d'une heure et demi plusieurs fois par semaine...
10 - la contradiction etonnante entre jardins et nature magnifiques et horribles maisons et structures urbaines grisatres, qui sont a peine maintenues par leur proprietaire.

Je pourrais citer aussi l'abondance de sacs plastiques mais je'en avais deja parle...

voila ! j'ai trouve, mais ca n'a pas ete si facile. J'ai retenu peu de choses contre les Japonais eux memes (le nationalisme, l'hypocrisie...) car je ne peux pretendre a vraiment les connaitre. Je n'aime pas juger sans avoir une reelle connaissance des choses.
PS : je reedite legerement le billet precedent... j'avais oublie une chose que j'adore.

Posté par FloaSingapour à 16:54 - Ca n'engage que moi - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

    je te rejoins sur beaucoup de points que ce soit pour aimer ou "détester" le Japon. Nous n'avons pas de voiture mais il paraît qu'il exsite des GPS anglais (mais que les vendeurs ne savent pas les réparer quand ils tombent en panne....)

    Posté par Sophiedeno, 12 décembre 2008 à 09:01
  • oubli ... ou pas ?

    euh moi non plus je ne te considérais pas comme de l'autre côté du Japon.... d'ailleurs, n'étant moi meme pas à ichigaya,pour certains j'habite aussi de l'autre coté de tokyo ! 15 min à vélo... alors évidemment....

    Posté par LN, 13 décembre 2008 à 09:09
  • Pour le 1, Singapour ca ne va pas etre beaoucp mieux (mais les patchs anti moustiques marchent vraiment, promis).
    Te rejoins completement pour le 5: la femme japonaise comem beaoucp de femmes encore malheureusement souffre d'une grose pression sociale et d'un deficit chronique de structures d'accueil et d'aide pour continuer a mener de front carriere et maternite. Moi aussi je n'ai rien contre els meres au foyer mais ce doit etre par choix pas parce qu'on en peut faire autrement . A Tokyo, j'etais sur 3,000 employes l'une des rares mamans a bosser..

    Posté par LiseaSingap, 15 décembre 2008 à 11:57
  • Dans un sens, ce n'est pas plus mal d'avoir plus de mal à trouver 10 points "négatifs" Ils n'entacheront pas trop tes souvenirs

    Posté par Mlle Ô, 18 décembre 2008 à 00:11
  • Sita Action

    Cher compatriote,
    C'est avec plaisir que je découvre votre sympathique blog, étant moi-même un
    Français expatrié.
    Je me permets de laisser un petit commentaire pour vous faire découvrir des
    actions en faveur de la préservation de l'identité française.
    Nous sommes, vous et moi, à notre niveau, les représentants de la France à
    l'étranger et, d'une certaine manière, son image et son esprit. Alors pourquoi
    ne pas être également sa voix ? Cette voix c'est la vôtre, la mienne, la nôtre,
    celle de la raison.
    Une voix faite pour clamer haut et fort notre attachement à notre pays.
    Par nature, nous, les expatriés, sommes ouverts sur le monde, nous découvrons
    d'autres cultures, d'autres civilisations, nous avons une vision du monde
    souvent bien différente de nos compatriotes de l'hexagone. Nous respectons la
    loi, les coutumes et les rites des pays qui nous accueillent, nous n'y imposons
    pas notre mode de vie , nos traditions ou notre religion.
    Nous n'avons comme revendication légitime que celle de vivre en symbiose avec le
    pays qui nous héberge.
    Alors, cher compatriote, comment supporter plus longtemps la régression de la
    France, la perte de son identité et de ses valeurs ?
    Allons nous rester amorphes, les paupières closes, la mine basse, sans réagir ?
    Hé bien non ! Il n'est pas trop tard pour agir. Votre voix, additionnée à
    d'autres voix, peut tout changer.
    Les ACTIONS SITA sont là pour le démontrer.
    Vous pouvez simplement participer aux ACTIONS SITA, ou créer un blog d'ACTIONS
    SITA et rejoindre notre petit groupe, qui monte, qui monte, qui monte...

    Tapez simplement ACTIONS SITA sur google, vous verrez.

    ACTIONS SITA est un mouvement apolitique, à but non lucratif, ayant pour base la
    totale indépendance de chaque participant.

    Cher compatriote, vous êtes et serez toujours le bienvenu parmi les membres
    d'ACTIONS SITA.

    Un Français expatrié au Japon
    Fabrice Martin

    Pour plus de détails, afin de participer ou de lancer vos propres actions :
    martinfabricejp@yahoo.co.jp

    Posté par Fabrice Martin, 23 décembre 2008 à 16:26
  • non

    pas d'accord ,moi j'aodre le japon ha !!!!
    c'est trop beau et si tu sais pas parlé japonais

    Posté par love7angel, 14 janvier 2009 à 11:50
  • très constructif les deux derniers lol

    love7angel, aimer le japon car les mangas te fascine et que leur mode te passionne ok mais il faut regarder les à-côté, voir le japon dans son ensemble.

    en point négatif j'ai beau apprécier le japon et apprendre sa langue (j'essaie) je déteste leur nourriture, après tout est relatif

    Posté par papillon de nuit, 08 septembre 2009 à 05:10
  • Seulement 10 ?

    Quelque chose me dit qu'il y a bien plus de 10 raisons d'aimer le Japon ^^ Et aussi plus de raison de l'aimer que de le détester

    Posté par Alex, 17 avril 2011 à 04:13
  • Le Japon: un pays oú l apparence prime sur le soi

    Coucou á tous

    Voilà une année de cela je suis arrivée au Japon pour étudier dans l'ingénierie,vivre seule au milieu d'un monde de mâle et éloigné de tous les expatriés:pour sortir cela s'accompagne de 4 heures de transport (aller+retour) donc c'est chaud...
    Du Lundi au Dimanche: boulot,boulot de 8h á 11h durant des mois,une semaine de vacance par an car même étant étudiante,bien c'est d' abord le boulot qui prime...Mes voisins qui me connaissent depuis une année me traitent toujours comme une inconnue..Malgré les milles et une salutations journalière,quotidiennes effectuées,je me sens toujours comme une martienne...bref,je pense que le Japon et comme partout ailleurs, n'est pas le "même" á l'endroit oú vous habitez...si vous habitez á Tokyo, rien avoir avec Osaka,Hiroshima ou en plein centre du pays ou sur une île...donc dans mon cas,un rêve c'est transformé en une vie sans "vie"...Étant une femme de plus de 25 ans,mes collègues ne m'invitent pas á manger...Aussi lá oú j'habite,un homme ne se permettrait pas de manger avec une femme,car cela signifie une "relation amoureuse"..hors cette même personne ne serait choquer d'aller tous les soirs flirter avec des femmes dans des bars de "femmes" (des hôtesses prennent soins de ces hommes"...et si cet homme était accompagné d'une femme,cette dernière accepterait puisque qu'il paie pour parler avec une femme et donc ce n'est pas important...Difficile á comprendre? EN Europe payer une femme est de la prostitution,au Japon,cela ne l'est pas et c'est tout á fait normal et un acte les plus normal...Si j'ai donné ce point,c'est juste pour montrer á quel point nous n'avons pas les mêmes logiques que les japonais...donc quand vous vivez seule,dans un coin perdu du japon,avec que la langue japonaise pour allié,que vous devez faire quelques kilomètre pour un morceau de pain,vous n'avez que 1 semaine de vacance á l'année et vous ne savez pas si en plus de cela vous aurez un emploi bien rémunéré á la sortie car une femme,quand les femmes japonaises ne vous comprennent pas sur le fait que vous cherchez votre indépendance financière,et vous regardent d'un maux oeil (biensûr en l'absence des hommes), quand vous ne pouvez pas aller á la piscine ni au gymnase car vous avez un ptit tattoo minuscule sur le genoux,quand vous sentez que finalement la liberté d'expression du Japon n'a rien avoir avec celle que nous connaissons...sincèrement si tous les français parlaient japonais,ils penseraient que c'est une dictature de la pensée ce pays...le soi n'existe pas,c'est le nous...bon j'y vais un peu loin...mais la réalité de ce pays est vraiment dure et je comprends pourquoi tant de japonais se suicident. Pour moi le Japon est un pays d'apparence,du moins en dehors des grandes agglomérations....

    Posté par Minette, 25 juin 2011 à 17:15
  • je souhaite vivre au Japon et finir mes etudes là bas c'est a dire lycée mais en lisant ce que t'a dit...(ou du moin écrit...)

    Salut alors moi je compte aller vivre au Japon mais vu ce que j'ai lu...Est-ce si horrible que ça,la vie est-elle si triste tu n'as donc trouver aucun points positifs dans le pays du soleil le vent?Car si c'est bel est bien comme tu le dit et en plus sans aucun point positif...Alors je ne pense y vivre mais au moins faire des voyages là bas...Ah et Est-ce que si il y a des points positif pourrait tu me les envoyer !Merci d'avance une fan de Japon...

    Posté par Japanfan, 30 novembre 2015 à 05:18
  • Expat français

    Je pense que s'expatrier dans un autre pays demande bcp de courage car il faut faire abstraction de ses us et coutumes pour s'adapter au pays d'accueil.
    Aux expats du Japon, je suis choqué de m'apercevoir que vous formez 1 communauté dans la société japonaise ( facile de critiquer les expats en France que l'on nomme immigré qui font en faites comme vous)
    Les Écoles et la culture japonaises ne vous plaisent pas ben retour en France !!! Où chômage et indifférence des vôtres car vous nous faites bien honte.
    toujours ce complexe de supériorité que certains des nôtres ont et je le déplore !!!
    Les japonais vous mettent à part vous êtes victimes de discrimination oh mes pauvres donc vous rester entre vous !
    Les Français sont les pires expats !!!
    Des colons déguisé car il n'y a que vous qui pouvez apporter aux autres!!!
    Français = payez ses impôts en France et participer à sa construction!!!

    Posté par Milo, 15 août 2016 à 01:54

Poster un commentaire