3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

13 novembre 2008

Hiroshima, le phoenix

En 1995, j'emmenais quelques camarades visiter Auschwitz-Birkenau. En 2008, j'ai emmené ma famille voir Hiroshima. Se rendre sur les lieux, graver dans sa mémoire ce qui s'y est passe, ressentir, tout cela est essentiel pour moi. Dans quelques années, la génération ayant vécu ces événements ne sera plus la pour témoigner : c'est a nous de prendre le relais pour nos enfants.

P1010151

Le dome de la Bombe A, batiment qui se trouvait au dessus du point presume d'explosion de Little Boy et qui n'a pas ete souffle par l'explosion. Il est conserve en l'etat.

Non, je ne vais pas me lancer dans des élans lyriques : je ne pense pas avoir la plume suffisamment habile pour honorer la mémoire des victimes. D'autant que compte tenu du groupe que nous formions, il ne nous a pas été possible de visiter le musée (conçu par Kenzo Tange), écrin de leurs témoignages. Nicolas s'était pourtant dévoué pour surveiller Romane dans le parc de la Paix pendant que je visitais, mais j'ai été rappelée bien vite : offrir une glace au chocolat sans se munir de lingettes, pas malin malin....Ce changement de programme ne nous a pourtant pas empêché d'"apprécier" les lieux, et surtout de nous recueillir. Je vous livre nos quelques cliches ainsi qu'un lien vers le blog remarquable d'une journaliste. A lire !

Pour autant Hiroshima ce n'est pas QUE cela, bien au contraire... cette ville, littéralement renée de ses cendres, vibre aujourd'hui comme jamais. Son tram, dont certains rails sont encore enchâssés entre des paves, lui donne un petit air d'Amsterdam, on taille la bavette (comme on peut) avec les artistes de l'okonomiyaki (cette délicieuse crêpe japonaise où l'on met un peu de tout, fruits de mer, sobas, ciboulette...), attables directement a leur table de cuisson, et a quelques centaines de mètres du parc de la Paix, les arcades commerçantes sont arpentées par des jeunes qui n'ont rien a envier a leurs compères d'Harajuku. J'ai d'ailleurs appris en découvrant ce blog que la ville était classée 133e parmi les 200 villes classées par le Lonely Planet.   Comme il est dit dans cet article, les touristes viennent pour la bombe et y découvrent une ville dynamique et chaleureuse... (soupir de la mere de famille qui n'a pas pu tester le clubbing a Hiroshima...)

P1010135P1010136P1010169P1010137

J'ai aime Hiroshima, pour sa dignite, sa force et son elan.

PS : nous avons loge dans un ryokan tres basique, mais charmant et surtout dans une "suite" de deux pieces distinctes, avec toilettes, lavabo et un frigo, separee de la maison principale. Lorsqu'on voyage avec des enfants bruyants, c'est fort appreciable. L'hotesse ne parlait pas un mot d'anglais, mais elle etait charmante et nous sommes repartis avec une photo de famille devant son etablissement.  A voir ici.

Posté par FloaSingapour à 23:26 - Découvertes et insolite - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    vivement ce week-end que je puisse rattraper mon retard chez toi!

    Posté par mook, 14 novembre 2008 à 18:09
  • Pas malin malin en effet, mais drôlement généreux ! et merci pour le tuyau du ryokan, c'est enregistré !

    Posté par LN, 14 novembre 2008 à 21:24
  • Coucou,

    tres sympathique blog sur le Japon, j'adore le Japon ...c'est un pays magnifique avec des édifices etonnant...Vos récits sont tres bien écrits ...Merci de faire partager ce blog a nous autres internautes...Bonne année et Bonne continuation

    Posté par natalee, 02 janvier 2009 à 20:17

Poster un commentaire