3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

20 juin 2008

Alors, ca fait quoi ?

Voila la question que tous me posent. Question naturelle, tant le Japon est percu comme different de nous et l'eloignement geographique important. Pourtant, je n'ai pas de choc du retour. Le "repaysement" est tout en subtilite. Cote emotions, j'avoue, j'ai presque ecrase une petite larme en entrant dans un avion Air France : j'avais deja l'impression d'y etre. Ma famille ? Mes amis ? embrassades oui, mais le blog leur a demystifie mon absence : ils savent tout ! Par contre, quel plaisir de voir le petit Hugo : en 7 mois il a tellement grandi ! Je pense que les retrouvailles avec les anciens de Nice, qui ne peuvent suivre nos aventures, seront differentes : il va falloir capitaliser de la salive pour tout raconter.

Et la France alors ? Alors oui, ici tout le monde parle de pouvoir d'achat, et au prime time matinal sur Europe 1, l'Education Nationale doit financer une publicite enjoignant les eleves a eteindre leur portable pendant les cours. Aussi, malgre les potins presidentiels, on parle beaucoup reformes etatiques reelles. Tout cela, je le savais presque en arrivant. Par contre il est des contrastes autrement perceptibles...
Ainsi...
- les francais sont baraques ! Je n'avais pas realise a quel point nos differences physiques avec les japonais etaient importantes. Meme les plus graciles des adolescentes croisees dans mon quartier estudiantin ne peuvent concourir avec la japonaise moyenne.
- les francais devisagent... et c'est fort desagreable ! Les trois premiers jours, j'avais l'impression d'etre un phenomene de foire avec mes deux loulous, tant les regards lances me paraissaient insistants. En realite, et malgre que je sois une gaijin en terre nipponne, la discretion japonaise est rapidement perceptible. Cette absence de regard est tres confortable a vivre, meme si elle manque de convivalite.

et la derniere chose ...

CIMG2814

Des megots de cigarette au sol, devant un lycee. Et quelle odeur lorsqu'on passe aux heures de sortie ! Au Japon, la discipline des fumeurs est une reelle avancee .. ainsi que les cendriers sur la voie publique. Et dire que je ralais il y a quelques annees contre l'interdiction programmee de fumer dans les bars et restaurants ! On s'habitue vite a respirer un air sain et marcher sur un sol propre...

Posté par FloaSingapour à 04:55 - Ca n'engage que moi - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Etre obligé de faire de la pub pour couper les portables .... et le règlement intérieur, ca sert à quoi?
    (Après on se demande où va l'argent de nos impôts!)

    Posté par Sophiedeno, 20 juin 2008 à 10:40
  • tu es une vraie Edoko. On s'habitue vite à la propreté des rues n'est-ce pas?
    PS: Sur Kyushu les enfants te dévisagent comme si tu était la joconde.

    Posté par Marie en Arizona, 26 juin 2008 à 02:54

Poster un commentaire