3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

09 juin 2008

J-2 pour nous, J pour les valises

logo_001Envol pour Paris prévu à midi mercredi, et grand miracle dans ce foyer : les valises sont bouclées et à vrai dire déjà parties. Normalement je n'arrive pas à faire les valises avant la dernière heure. Je suis capable de me lever à 5 heures du matin pour les faire le matin même du départ. Cependant, cette fois ci, j'ai décidé d'utiliser les services d'Airport Takkyubin : on vient me prendre mes valises à domicile et je les retrouverai mercredi matin à l'aéroport. Pour ce faire, il fallait que les bagages soient prêts 48 heures avant. Mercredi matin je n'aurai donc à prendre que mes enfants, mon sac à main et un sac pour l'avion (avec évidemment moult choses que j'ai du oublier de mettre dans mes valises !!!). Au retour, même topo : une fois mes bagages récupérés , je les laisse au takkyubin et ils me seront livres à la maison (quand ? j'imagine le lendemain). Cout de l'opération? environ 7160 Yens pour mes deux bagages, donc 3580 Y, soit 20 euros, pour un bagage : j'aurais pu prendre une grooooosse valise au lieu de 2 moyennes, mais vu les déplacements prévus pendant ces deux mois, j'ai privilégié des contenants qui ne soient pas trop lourds à porter individuellement. Rendez vous était pris cet après midi entre 16h et 18h : ils sont arrives à 16h30, 15 minutes de formalités, paiement sur le champs et hop, les bagages avaient disparus de ma vue. Vous me direz, en France, le Sernam fournit le même service pour un voyage en train (mais je ne sais pas s'ils livrent a l'aéroport), pour un prix qui je crois est approchant (avec subventions, ce qui n'est pas le cas ici au Japon). Oui sauf que le jour où j'ai voulu le tester, l'agent venu récupérer mon bagage est arrive avec 3 heures de retard, et je commençais sérieusement à m'inquiéter d'avoir à me trimballer ma grosse valise, ma poussette, ma fille et mon ventre de femme enceinte de 6 mois... passons.
Pour en revenir au Takkyubin, Nicolas et moi n'en finissons pas d'être étonnés du rapport qualité prix de ce service. Nous avons envoye à 3 reprises de paquets dans le Kansai (donc a 500 km de chez nous) pour 1000 Yens environ (7 euros). Et pas des petits paquets ! le dernier en date, une grosse pile de magazines français pour mon amie résidant à Kobe. Enlevés à domicile, ils arrivent 24h après à leurs destinataires, à leur domicile également. Mieux encore, nous devions faire parvenir d'urgence des médicaments à nos visiteurs de mai (point de doliprane dans les pharmacies japonaises !), nous les avons appelé un dimanche matin et l'enlèvement du paquet était prévu entre 17h et 19h le même jour. Nous sommes arrives en retard à la maison ce jour la, et le takkyubin était déjà passe... nous avons rappelé, et dans l'heure qui a suivi, un dimanche soir rappelez vous, un employé est repasse à la maison pour prendre notre paquet, et ce sans surcout. Enorme ! Impensable en France...Le service est entièrement accessible aux Gaijins analphabètes que nous sommes, en particulier grâce à leur site internet en anglais et leur centre d'appel (il suffit de demander à parler a quelqu'un comprenant l'anglais, aucun souci).
J'ai quand même un chouilla la trouille mercredi matin de ne pas localiser l'officine de retrait de mes bagages à l'aéroport, mais je crois les avoir localisées lors de mon dernier passage à Narita, juste en face des guichets d'enregistrement. Dans ce monde si secure qu'est le Japon, il me faut quand même une petite aventure ;o)

Posté par FloaSingapour à 21:51 - Vie quotidienne - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Voyage

    C'est vrai que tous les services Takkyubin, Sagawa ou Kuroneko,sont vraiment très pratiques et "bien faits".
    Bon voyage et bon séjour en France !

    Posté par Hélène, 10 juin 2008 à 08:00
  • Eh oui, vive Yamato et ses confrères, et même la poste, tout bêtement. Ici, un colis a été présenté chez moi vendredi dernier, laors que j'avais eu l'idée saugrenue d'aller travailler pendant la journée, et je peux aller le chercher à la poste entre 9 heures et 17 heures (du lundi au vendredi). Comment Madame, vous ne pouvez pas venir à ces heures-là parce que vous travaillez, mais comment est-ce possible?

    Posté par Pascale, 10 juin 2008 à 16:45

Poster un commentaire