3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

20 mai 2008

Cuisine dietetique pour expat trop gourmand

japanese_lightA me voir fondre comme neige au soleil, vous devez penser que la cuisine Japonaise est reellement dietetique. Il n'en est rien. Certes, les principaux ingredients le sont, poisson, tofu et autres, et les portions sont en general moitie moindres que les portions europeennes, mais de nombreux plats n'ont rien à envier à notre bon cassoulet : Boeuf sur lit de riz, Katsu don (porc pane sur lit de riz), Yakisobas, fritures et tempuras ne sont que quelques exemples de plaisirs coupables. J'avais commence mon sejour culinaire par les yakisobas et beaucoup de plats à base de riz. Comme je cuisine le soir, tout cela n'est pas reellement recommande pour un regime...sans compter les quantites astronomiques de sushis que nos estomacs peuvent ingerer...). Meme si mes reflexes weight watchers me permettaient de reduire de moitie les matieres grasses, mon pauvre mari continuait de s'empater. Il fallait faire quelque chose...plus de legumes, de poisson grille et de tofu, moins de pates. Le livre de Kimiko Barber, Japanese Light, est venu à point nomme pour m'aider dans ma nouvelle ambition : cuisiner japonais ET faire maigrir mon gourmand de mari (apres je decline toute responsabilite concernant les croquettes au boeuf et fromage que ce dernier ramene tous les samedis du boucher du quartier !!!).

Avant de vous en parler, j'ai fait mon "homework" : j'ai teste trois recettes, de trois chapitres différents. D'abord une salade de tofu chaud aux légumes vapeurs et sauce à l'umeboshi (pickles de prune), puis un nabe au saumon et enfin hier soir une salade de poulet teryaki accompagnee de riz à sushi et d'edamame. Et je confirme : pour ces trois recettes, les matieres grasses sont restees minimales et les modes de cuisson tout a fait adaptes. De fait, maintenant je sais ENFIN me servir de ma cocotte minute pour cuire les legumes vapeur (il etait temps !).
Voici les plats, faits par MOA...

CIMG2330

La salade de tofu à la sauce Umeboshi est dans l'assiette ronde : la sauce degage une delicieuse sensation sucre-salee, qui m'a surprise tant l'umeboshi en lui meme a un gout particulierement desagreable pour un palais europeen (les Japonais en raffolent et la presence d'une prune sur un plat les fait instinctivement saliver d'apres ma prof de japonais !). Je pense decliner cette sauce avec d'autres ingredients, tant elle nous a plu. En haut a gauche, dans l'assiette carrée, j'avais servi une salade de poulpe et tomates du livre "Aujourd'hui je cuisine Japonais" : le poulpe se trouvant précuit en barquette, c'est une salade ultra rapide à faire et delicieuse, elle va devenir un grand classique chez nous.

CIMG2555

Deuxième essai : un nabe, une sorte de potée japonaise. Cela faisait longtemps que je voulais tester ce plat, mais je pensais qu'il me fallait un plat spécial et même un bruleur à poser sur la table au milieu des convives. Finalement ma cocotte le Creusot a tres bien fait l'affaire et j'ai cuisine ce plat directement sur notre bruleur au gaz. Apres tout, cuisine et salle a manger sont une seule et meme piece ! Et pour la premiere fois j'ai cuisine du miso, pâte fermentée de graines de soja, riz et sel, ingrédient qui m'impressionnait un peu et que je n'avais jamais eu l'occasion d'utiliser. Une fois le poisson et les légumes détaillés, il suffit de préparer le bouillon (avec le miso donc) et de tout faire cuire ensemble pendant une dizaine de minutes. Ce n'est pas vraiment un plat d'été, car cela se mange assez chaud, mais hummm c'est délicieux ! Il nous en restait : nous l'avons fini le lendemain et il était encore meilleur, les légumes et le poisson ayant confit dans le bouillon. La encore, aucune matière grasse inutile... sauf à dire que Kimiko Barber propose de rajouter du beurre tout en servant les convives : nous n'avons pas essayé, mais je n'en vois pas du tout l'utilite...

Enfin, hier soir, curieuse de gouter les edamame que nous trouvons depuis peu sur les étals du Coop, j'ai essaye sa recette de salade de poulet teryaki. Mais qu'est ce donc que l'edamame ? j'ai d'abord découvert ce légume via le blog d'Alex et d'une manière un peu surprenante : vous saurez tout ici. Plus sérieusement, voici sa fiche Wikipedia. J'ai donc demande à Nicolas de m'en ramener du supermarche samedi et cette recette etait parfaite car le reste des ingredients etaient a disposition dans mon frigo ou mon congelateur. Voila à quoi elle ressemble...

CIMG2595

Les edamame sont ces ovales verts : cela ressemble à des feves... (edit du soir) parce qu'effectivement ce sont des fèves ! (merci Sophie... et désormais je vais contrôler de plus près ce que Nicolas me ramène quand je lui fais une liste de courses !) . Je les ai cuisine à la vapeur et ils sont vraiment tres agreables en bouche. Par contre mon poulet etait un peu sec : il faudra que je fasse cuire moins longtemps la prochaine fois. Il ne me reste plus qu'a refaire ce plat !

Mon cher mari a été très satisfait de ces tentatives culinaires. Et moi aussi tiens ! Les recettes ne sont pas des plus rapides à faire, mais il n 'y a pas de complications inutiles. En fait, comme le livre est en anglais, j'ai peut etre commence par les recettes les plus simples, car il me faut tout comprendre avant de me lancer (avec un livre de cuisine en francais je lis la recette au moins 50 fois pendant la preparation, imaginez ce que cela donne avec un livre de cuisine en anglais !). La langue est en fait le principal desagrement de cet ouvrage : les mesures sont à l'americaine, il faut donc faire les conversions (merci Internet) et certains mots du langage culinaires me sont étrangers. Des fois je prends la peine d'aller chercher la traduction, des fois non, j'improvise. Sur ces trois plats, pas de mauvaise surprise, c'est donc que j'improvise bien. Autrement, chaque chapitre est bien introduit, avec de nombreuses informations sur la cuisine japonaise. Et parmi les recettes, il y a vraiment de quoi impressionner ses invites.

Ce livre est disponible en Anglais sur Amazon : à quand la traduction francaise ?

Japanese Light, de Kimiko Barber, DK Publishing
ISBN-10 : 075662603X
ISBN-30 : 978- 0756626037

Posté par FloaSingapour à 12:42 - Bibliographie - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Tu sais ce qu'il te reste à faire

    C'(est consigner sue un document word toutes les recettes que tu as si bien réussies : un guide du style : comment survivre au Japon quand on arrive de France et qu'on doit se plier aux approvisionnements locaux. Je suis certaine que tu trouveras un éditeur !

    Posté par bigmammy, 20 mai 2008 à 16:41
  • Oulala, la concurrence culinaire se développe. Merci pour les références du bouquin, Flo!

    Posté par Fabien parrain, 20 mai 2008 à 16:57
  • edamame

    Salut
    humm : tes edamame ressemblent furieusement à des fèves. Les edamames sont plus petits, plus lisses moins aplatis. La coque mesure environ 10cm, elle est duveteuse. Voici le lien wiki : http://en.wikipedia.org/wiki/Edamame (celui que tu donne renvoie au soja)
    Sinon, très joli le service sur la première photo!

    Posté par Sophiedeno, 20 mai 2008 à 19:48
  • Pour cuisiner japonais il y a aussi ce blog qui est très bien: http://www.cleacuisine.fr/

    Posté par matou, 21 mai 2008 à 18:19

Poster un commentaire