3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

09 mai 2008

Touche pas à mes Crocs !

CIMG2447Il y a quelques semaines, j'ai acheté deux paires de Crocs pour Romane et moi même. "Hein ???? mais c'est laid !!!!" diront certains.  Oui, c'est vrai, au premier abord ce n'est pas très joli. L'an dernier à Nice cela m'avait déjà démangé, mais j'avais reculé au dernier moment, justement pour raisons esthétiques. Mais voila, aujourd'hui nous sommes au Japon et la donne a grandement changé.  Ces chaussures aérées sont faites dans une résine anti-bacterienne et anti-transpirante : d'après une maman française expatriée ici depuis plusieurs mois, ce sont les seules chaussures supportables en temps de mousson (grosse chaleur et pluie abondante). "On ne peut laisser les pieds de son enfant enferme dans des bottes caoutchouc" me dit elle. Bingo ! la voila mon excuse en béton pour faire fi des récriminations paternelles. D'autant que j'avais lu que la semelle intérieure de ces chaussures est munie de picots, comme les claquettes de piscine, et sont donc particulièrement confortables. Autre avantage critique de ces tatanes : elles s'enfilent très facilement . Elles sont donc idéales pour la maman que je suis ayant à gérer ma marmaille en sortant de la maison (puisque nous nous sommes rapidement mis à la coutume japonaise qui veut que l'on ôte ses chaussures au seuil de la maison). Mais mieux encore ! elles sont idéales pour une puce de 3 ans en plein apprentissage de l'autonomie et en particulier pour l'habillage (Mme Montessori approuverait). Il a seulement fallu quelques jours à Romane pour comprendre comment les enfiler (hem en particulier pour les enfiler dans le bon sens, elle avait une sérieuse tendance à confondre pied droit et pied gauche !). J'ai donc acquis ces deux paires, couleur de Barbalala pour Romane, couleur de Barbamama pour moi.
En les achetant, Hélène qui m'accompagnait, me dit qu'elle a entendu que ces chaussures seraient dangereuses dans les escalators, j'achète quand même, j'en ai envie. Je dois retourner au magasin, ayant pris une paire trop petite pour Romane et effectivement sur le présentoir je trouve un petit panneau informant du problème : les Crocs se coinceraient entre les marches et la paroi de l'escalator et leur souplesse ne protégeraient pas les petons de nos petits bouts. A Singapour une petite fille a vu son doigt de pied arrache dans l'accident. Ces accidents arrivent en particulier lorsque l'utilisateur frotte son pied contre la paroi de l'escalator. Depuis quelques semaines, on trouve ces panneaux au pied des escalators tokyoites (merci Hélène) et le gouvernement japonais a récemment demandé à ce que le design de ces chaussures soit revu. Il faut dire que le Japon est un des plus grands consommateurs de Crocs au monde (3,9 millions de paires vendues).

crocs

Mais pourquoi donc ai-je acheté ces chaussures malgré le danger ? Vous le savez, je n'ai pas hérité d'une petite fille sage et disciplinée de nature. Mademoiselle non seulement prend rarement la main dans l'escalator mais en plus les adore et s'y précipite des qu'elle le peut. Et bien tout simplement parce qu'il est de ma responsabilité de parent de veiller à ce que mon enfant ne fasse pas le clown sur ce genre d'engin, Crocs ou pas. Ce qu'elle a très bien compris d'ailleurs. Alors certes il reste le danger pose par des objets lourds tombant sur ses pieds, mais à vrai dire il est identique à celui que nous courrons en portant des sandales, des espadrilles ou des tongs... Je ne vais quand meme pas faire porter à ma fille des chaussures de sécurité en plein ete et ces Crocs ont au moins l'avantage de recouvrir les doigts de pieds, ce que ne font pas les Havainas que j'ai vu aux pieds de nombreuses petites filles l'an dernier...Bref, tout cela n'est pas lie aux Crocs elles mêmes, mais à notre devoir de parent : à partir de quel age physiologiquement et psychologiquement peut on faire porter ce type de chaussures ? pas avant 3/4 ans à mon avis, age pour lequel la cheville est prete à ne plus etre autant soutenue et où l'enfant comprends les consignes de sécurité basiques, pourvu qu'on lui les donne. Cependant j'ai vu des paires de Crocs bien plus petites que celles achetées pour Romane. J'espère que les parents n'en achètent pas des que bébé commence à marcher...
Cette affaire fait un peu sourire tout de même, comme le montre cette vidéo trouvée sur Youtube :


Plus sérieusement, vous trouverez à ce lien (en anglais) un petit rappel des consignes de securite relatives aux escalators, ascenseurs et tapis roulants. En plus on y apprends le pourquoi du comment technique et historique et que s'il n'y avait pas les ascenseurs les villes seraient toutes plates (si si !).
Et je confirme : les Crocs sont super confortables à porter, et j'ose même les porter avec des chaussettes ! Tant pis pour l'esthétique, vive le confort.

Posté par FloaSingapour à 17:24 - Ca n'engage que moi - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Si je m'y mettais aussi...

    J'ai déjà acheté, sur l'indication de ta soeur Anne-Christine, des Birkenstock, que ton père apprécie lui aussi, je vais peut-être maintenant adopter les crocs...à Calfour seulement. J'en ai vu beaucoup aux pieds des infirmières et des médecins del'hôpital, lors de mes séjours de l'hiver dernier. Et aux pieds du pédiatre des petits fraçats, Armand chouchana, en couleur vert pomme. Renversant !

    Posté par bigmammy, 09 mai 2008 à 18:25
  • il y a des modeles plus feminins

    que les "Caymans". Tu pourras peut etre les porter ailleurs qu'au Calfour ;o)

    Posté par Flo au Japon, 09 mai 2008 à 19:20
  • Les kines sont pas fan des crocs non plus... Chez les infirmieres la mode est venue puis repartit aussi vite apres l'apparition de douleurs dos/jambes...

    Posté par Coligny, 09 mai 2008 à 20:03
  • certes

    mais les infirmieres travaillent debout la plupart du temps : pas etonnant qu'elles reviennent a leurs Scholl. Pour un usage ou l'enfant ne les porte que pour aller dehors, je ne pense pas que ce soit si catastrophique, surtout si on leur fait porter d'autres chaussures en alternance.

    Posté par Flo au Japon, 09 mai 2008 à 20:15
  • les crocs sont québécois!!

    Les crocs sont une invention québécoise : un couple a eu l'idée excellente? en tout cas du point de vue mercantile de créer des chaussures tout usage, pratique. Ils ont donc créé une usine à Québec qui a été rachetée par la suite par des américains je crois. La production était principalement faite au québec avec un leur premier magasin situé dans la ville de québec. Ces chaussures sont assez chères (environ 30 à 40 dollars) et comme toute bonne idée, elle a été copiée. ces chaussures sont aujourd'hui produites à moindre cout en Asie et vendu sous d,autres marques. Résultat on retrouve des copies pas chères sur le marché qui concurrencent les crocs originales.. On nous informait donc récemment dans les média que l'usine de québec fermait et que des centaines d'employés allaient perdre leur emploi! dure réalité
    Quant à moi, j'ai longtemps hésité à en acheter : je les trouvais laide! mais pour les enfants c'est sympa et il existe même des "pins" épinglettes en québécois qui se fixent sur les crocs pour les "customiser" et les rendre encore plus attractifs pour les enfants. (épinglettes de princesse, d'insectes amusants ets). Je t'en enverrai si tu penses que Romane aimerait cela!!

    Posté par isa de montreal, 13 mai 2008 à 00:39
  • C'est vrai que c'est une des chaussures qui sont laids... Mais c'est parmi les chaussures plus utiles n'st-ce pas? Je ne les ai pas aimé non plus jusqu'à ce que j'ai du travailler chaque jour dans le jardin pendant un printemps avec si beaucoup de pluie. Maintenant, les crocs sont les seules chaussures je porte pour ce travail.

    Posté par larry, 18 juillet 2012 à 07:07

Poster un commentaire