3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

22 avril 2008

Trains de banlieue

Techniquement je n'habite pas en banlieue : je suis dans Tokyo. Pratiquement, vue l'étendue de la mégapole, je suis en banlieue, et ce qui me le confirme c'est le plan de métro de Tokyo :

subway5

Vous n'y voyez pas grand chose ? C'est normal, c'est un des plans les plus compliques que je connaisse. Mais surtout vous n'y verrez pas ma station : notre ligne ne fait pas partie du "Subway" mais du réseau de banlieue. Et jusqu'à présent je n'ai pas encore vu de carte qui rassemble les deux réseaux. Ainsi, dans mon city atlas, je dois manipuler deux plans pour élaborer mon itinéraire. Sans compter que ma station est tellement rikiki et insignifiante que son nom n'apparait même pas sur le plan banlieue, juste son emplacement... pratique pour expliquer aux amis comment venir... Depuis quelques semaines, ils ont mis en place des trains express sur notre ligne : ceux ci ne desservent que les grosses stations, celles en particulier qui connectent avec une autre ligne de train ou de métro. Todoroki n'est bien sur pas desservie, et nous devons attendre les trains "local", sous peine de devoir retourner sur nos pas pendant notre trajet. Cela allonge le parcours de Nicolas de plusieurs minutes... on s'y fera. Sur notre ligne, voila à quoi ressemblent ces trains express, tout beaux, tout neufs :

CIMG2195

et sur le panneau d'affichage, je les repère en rouge, les "local" étant inscrits en vert (je vous rassure, l'écran affiche aussi les informations en caractères romains !)

CIMG2196

Petite station, "petite" ligne aussi, reliée seulement à des stations secondaires et non de grosses telles que Shibuya. Pour aller dans le centre de Tokyo, je dois donc souvent faire plus d'un changement. Cependant, je suis sauvée par le génie japonais : deux des lignes "banlieue" que j'emprunte régulièrement roulent en continuité avec le métro. Ah j'ai du mal à l'exprimer : moi même quand on me l'a dit pour la première fois (merci Sophie) j'ai mis du temps à comprendre. Une image parle mieux que des mots : regardez donc le plan de la Hibiya line, appartenant au réseau metropolitain...Les points indiques d'un H sont les stations de la Hibiya, et les stations  en caractères plus petits constituent la ligne Toyoko, ligne de banlieue.

CIMG2194

Un meme train peut donc parcourir la ligne de metro et la ligne de banlieue. En principe le terminus de la ligne Hybiya est Naka Meguro, mais si vous etes dans un train qui poursuit son chemin et que vous souhaitez atteindre une station au delà, vous restez dedans et voila ! L'inverse est bien sur valable : on peut monter dans un train à une station de la Toyoko et se trouver quelques minutes plus tard, sans avoir bougé son popotin, sur le reseau metropolitain. Ainsi la Toyoko line, que nous prenons à Jiyugaoka, est directement connectée à la Hibiya line (30% des trains), et la Den'entoshi line, que nous attrapons à Futako-Tamagawa, est directement connectée à la Hanzomon (par expérience, la totalité des trains que j'ai emprunte continuaient après Shibuya). Si toutefois il faut changer de train entre la ligne banlieue et la ligne de métro, cela se fait de quai à quai et l'attente est toujours très brève. Pour repérer les trains qui poursuivront d'un réseau à l'autre, il suffit de regarder le panneau d'affichage, qui indique le terminus des prochains trains. Voila qui m'évite donc souvent un changement, et je repère souvent mes trajets à partir de la Hanzomon qui est très bien reliée au reste du réseau métropolitain.
Pour conclure sur ce billet ticket chic, ticket choc, voici un lien fort bien fait et utile : un moteur de recherche de trajets. Il en existe plusieurs, mais celui ci a ma préférence : Tokyo transfer guide (merci Axelle ;o) ) . Et un petit clin d'œil à mes amis Londonniens, pour qui "le train était en retard" est une excuse tout a fait valable et fréquente, un lien vers le blog d'Armelle et Laurent (rencontres aussi Dimanche, quelle honte, je ne vous ai pas mentionne !) : on y voit une machine qui édite automatiquement un mot d'excuse à l'employeur expliquant que c'est la faute du train!

Posté par FloaSingapour à 14:10 - Se deplacer - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    C'est très bien, très clairement expliqué, bravo.
    Je reviendrai pour faire un lien.
    Bonne journée, pour une fois que le temps est réellement clément

    Posté par Mimisan, 22 avril 2008 à 15:09
  • Merci

    C'est très utile à savoir tout ça! Merci beaucoup!

    Posté par Marjo, 22 avril 2008 à 15:15
  • j'en ai un nananeeere!

    En 8 ans de Japon, j'ai reussit a chopper UN plan qui cumule tous les reseaux...il fait 7cm sur 28!! Une frise folle de lignes qui se croisent avec des kanjis ecris dans le caractere le plus minuscule possible! et Todoroki y figure Si si!
    Ca fait deux ans q'il ne me quitte plus...et meme si les nouvelles & futures lignes n'y apparaissent pas, je le garde precieusement! (En meme temps, avec la recherche sur le telephone pour l'itineraire, je ne l'utilise pas tant que ca. Je L'avais eu chez OIOI (Marui marui - peut etre qu'ils en font encore?)

    On etait alles a Todoroki un WE avec Laurent pour prendre des photos de ta station avec la gare au milieu des lignes de train (il faut traverser la ligne pour aller sur le quai c'est bien ca? Top typique!) On en avait profite pour faire la jolie balade pres de la riviere...a eviter en ete (meme avec le meilleur anti-moustiques existant, on est resortis tout boursoufles de la promenade!)

    Merci pour le lien aussi
    Bonne journee!

    Posté par Armelle, 22 avril 2008 à 16:04
  • Mon dieu que c'est compliqué ! La RATP, c'est plus facile mais c'est moins propre et le sentiment de sécurité que j'ai ressenti dans les transports japonais fait malheureusement défaut... Bravo en tous cas, tu as l'air de te débrouiller comme une chef ! Je vois que tu as changé ta photo en haut à gauche du site ! Il a l'air tout contrarié Mister Dorian !

    Posté par Hélène, 22 avril 2008 à 16:21
  • Gloup's

    c'est du sérieux!!!
    Déjà le plan initial m'a l'air furieusement compliqué ...

    bon courage!!! vivie les moteurs d'itinéraires..

    m.

    Posté par mauricette, 22 avril 2008 à 17:28
  • J'ai vu je sais plus où que le métro de Tokyo est carrément le plus compliqué du monde... ça se voit avec le plan!!

    Posté par bibsa, 22 avril 2008 à 18:08
  • Moi aussi j'en ai un, plus grand que celui d'Armelle heureusement et de plus bilingue. Y figurent le métro, le JR et les lignes privés de Tokyo et sa grande banlieu : Ome, mitake, Kawagoe, Kamakura, Oyama, Chiba, Narita, Yokoama. C'est grace à lui que j'ai pu venir chez toi.

    Posté par Sophiedeno, 22 avril 2008 à 19:12
  • J'ai rien compris lol
    Bisous

    Posté par Mel, 22 avril 2008 à 19:54
  • Les lignes mentionnées me sont bien connues et particulièrement chères puisque j'habitais sur la Toyoko sen et j'allais souvent chez une grande amie à Todoroki.. c'est vraiment une explication très claire et je ne savais pas que maintenant il y a des express , en novembre dernier ce n'était pas encore le cas. Bravo!

    Posté par Azalees, 22 avril 2008 à 20:46
  • Tiens, je ne connaissais pas ce moteur de recherche de transport. Perso, j'utilise celui-ci : http://www.jorudan.co.jp/english/norikae/e-norikeyin.html
    Pour le moment, je le teste lorsque je sors de Minato-ku. J'essaierai le tien la prochaine fois, je l'ai mis dans mes favoris. Merci pour l'info.

    Posté par catherine, 25 avril 2008 à 18:59

Poster un commentaire