3 ans au Japon

La vie trépidante d'une Desperate Housewife à Tokyo.

11 mars 2008

Sorties en famille

Ce week end nous avons allègrement négligé le dernier portant Ikea à monter et avons profité du début du printemps (et oui déjà !). Nous avons fait deux sorties, qui se sont avérées très adaptées à notre configuration familiale.
Samedi midi d'abord, nous sommes allés dans un restaurant japonais situé à 10 minutes à pieds de chez nous. Les restaurants ici sont majoritairement de petite taille et, contrairement à nos habitudes occidentales, il n'y a pas de baie vitrée qui permette de voir comment cela se passe à l'intérieur. Dans mon quartier il s'agit plus de petites gargottes, qui seraient fort sympathiques si nous étions dépourvus d'enfants, mais qui à mon avis accommodent mal une poussette et une poupette agitée. Sans compter qu'il est toujours autorisé d'y fumer, comme je l'expliquais dans un précédent billet. Or ce restaurant, situé sur une large rue, est grand et même si des stores obstruent la majorité des vitres, on voit quand même un petit peu comment l'endroit est agencé. Manifestement le bâtiment a été conçu pour y loger ce type d'établissement. Je ne connais pas le nom exact, puisqu'il était inscrit en kanji, mais il y était écrit "Japanese restaurant" : je soupçonne cependant qu'il s'agit d'une chaîne. Arrivés là bas, nous avons du laisser la poussette dans le vestibule et nous déchausser. On nous a proposé une table dans une des pièces tatami : nous la partagions avec trois autres tablées, toutes assorties d'enfants en bas âge. Voilà qui s'est avéré idéal : j'ai pu allonger Dorian confortablement sur des coussins plats, et Romane s'est tout de suite trouvé une belle place autour de cette table à sa hauteur. Dans cet environnement également il n'était pas trop gênant qu'elle se lève et tourne autour de la table : nous étions isolés des autres tablées grâce à des panneaux de papiers, nous avions juste à côté de nous un jeune couple avec leur petit de 15 mois. Ainsi déchaussés et installés sur un sol souple, nous avons trouvé cela très confortable. C'est sûr on se prend 40 ans dans les articulations lorsqu'on se lève, mais cela doit être une question d'habitude.

CIMG1743CIMG1748

Le menu était tout en photographies et nous avons eu du mal à nous décider. J'ai opté pour une soupe de udon aux praires absolument délicieuse et qu'il me tarde de reproduire (j'ai même reconnu les herbes qui la parfumait, mitsuba et shunjiku).

CIMG1750

Romane apprécie de plus en plus la gastronomie Japonaise et a beaucoup aimé son menu enfant, adapté à son palais mais qui n'était pas l'éternel steack haché frites que l'on trouve habituellement. Elle a aussi gouté du thé vert et en a redemandé. Et nous avons bien sur terminé sur une glace au thé vert, miam miam. Le restaurant étant quand même d'un certain standing, nous en avons eu pour 5500 Yens à trois (35 euros) : pas aussi bon marché qu'une gargote évidemment, mais tout à fait raisonnable pour le service rendu. Nous espérons bien y retourner sous peu...

Le lendemain, nous avons retrouvé Marie et sa family à Ebisu, situé dans Shibuya-ku. L'idée était de visiter l'Ebisu Garden Palace, complexe de logements, bureaux, magasins et musées construit sur le site de l'ancienne fabrique de bière Sapporo. Nous y avons vu le Metropolitan Museum of Photography, qui proposait une très intéressante sélection de jeunes photographes liés à l'industrie publicitaire, et le fameux château 19e siècle renfermant les restaurants Taillevent et Joël Rebuchon. Le complexe immobilier est organisé autour d'une verrière de belle hauteur, sous laquelle des fontaines ont ravi les oreilles de Romane.

CIMG1773

CIMG1768

Ce qui était particulièrement appréciable : il y avait peu de monde...c'est un peu sinistre au départ mais c'est rare à Tokyo... pourtant ce ne sont pas les attractions qui manquent (notamment un musée de la bière, que nous ne sommes pas allés voir... mais nous avons gouté l'Ebisu ambrée qui est très agréable). Malgré un vent à décorner les cocus, cette ballade fut très agréable : Romane a pu courir et jouer en toute sécurité, nous avons profité du relatif calme de l'endroit. Bref, un lieu que je recommande.

Posté par FloaSingapour à 14:46 - Testé pour vous - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Vive les tatamis pour les petits..

    Cet article me fait me souvenir de bien sympathiques repas entre amis avec les enfants lorsqu'ils étaient bébés ou juste comme ta poupette. En effet ces salles souvent réservées aux familles ou petits groupes sont vraiment idéales avec des petits et les grands profitent aussi de l'ambiance décontractée. J'ai connu Ebisu avant la construction de ce quartier, vers 1989,1990, je venais même chercher mon poisson frais chez un poissonnier derrière la gare de l'époque ...

    Posté par azalees, 11 mars 2008 à 16:12
  • ben c'est là aussi

    C'est sous le restau de Joel que nous sommes aussi présent a la Caves Taillevant LA VINNE situé juste au dessous du restaurant dans la galerie, ou il n'y a pas grand chose d'ailleurs ...décidement on se croise a chaque fois tout pret a Tokyo ....jeudi ta tite bouteille sera arrivée .....a bientot ...

    Posté par sophie, 11 mars 2008 à 16:36
  • T'es trop forte! je n'aurais même pas pu en faire 3 lignes!

    Posté par Marie à Tokyo, 11 mars 2008 à 22:19

Poster un commentaire